« SEIGNEUR TIGRE, c’est un coup de trompette en tout son être quand il aperçoit la proie, c’est un sport, une chasse, une aventure, une escalade, un destin, une libération, un feu, une lumière. Cravaché par la faim, il saute. Qui ose comparer ses secondes à celles-là ? Qui en toute sa vie eut seulement 10 secondes tigre ? »

Henri Michaux

« La seconde Tigre » est une compagnie créée en 2014 qui produit et diffuse les créations de la metteuse en scène Pauline Laidet.

Développer un écriture plurielle superposant au récit narratif et fictif, un travail visuel, physique et chorégraphique.

Envisager le plateau comme la strate souterraine du réel, chercher à traduire le perceptif, l’invisible, l’enfoui en se dégageant de tout naturalisme, par le biais d’une écriture scénique poétique et organique.

Raconter pour et par le corps, bondir dans le jeu, la vitalité, la joie. Brouiller les lignes entre le corps social -tenu et sous contrôle- et le corps sauvage, ce corps dont chacun est fait, qui nous porte, nous échappe, nous submerge, nous transforme.

Orchestrer les chaos intimes et sociaux et les révéler par la partition d’un corps brut, imprévisible, insoumis.

Les écritures sous différentes formes – dramatiques, chorégraphiques et scéniques – entrent en dialogues pour ouvrir à chaque création un nouveau processus. Parfois Pauline Laidet écrit le texte, parfois elle travaille en binôme avec un.e auteur.trice, et parfois elle choisit d’écrire avec ses interprètes au plateau.

Titulaire d’un Master 2 d’Art du spectacle et de son Diplôme d’État d’enseignement du théâtre, Pauline Laidet est également pédagogue et relie toujours sa pratique d’artiste avec un engagement sur le territoire. Ainsi la transmission et la formation tiennent également une place importante dans son projet de compagnie.


Pauline Laidet, avec la compagnie La seconde Tigre, est accompagnée par le Théâtre de la Croix-Rousse (Lyon) de 2017 à 2020, puis est artiste associée avec l’autrice Myriam Boudenia au Dôme d’Albertville sur la saison 2019-2020.

Depuis janvier 2022, elle fait partie des artistes de la Fabrique à La Comédie de Saint-Étienne.